1060 Rue Cherbourg, Sherbrooke, J1K2N8, Canada

(819) 346-5666 info@mecanum.com

Ateliers

Celya Course

Acoustique des matériaux poreux:  Techniques d’expérimentation

Raymond Panneton
DOI : 10.13140/RG.2.1.2788.5845
200 pages
12-14 février 2013
CELYA École d’hiver sur l’acoustique des matériaux poro-visco-élastiques.
Centre Lyonnais d’Acoustique, Université de Lyon
Lyon (France)

[Téléchargement]

Description

Les matériaux poreux à cellules ouvertes sont utilisés pour l’insonorisation et le contrôle du bruit. Les ingénieurs simulent leurs performances dans différentes applications qui utilisent des logiciels de prédiction à la fine pointe de la technologie. Afin de définir ces matériaux, un minimum de 10 propriétés matérielles sont nécessaires tout en respectant le modèle de poroélasticité de Biot-Allard : 6 paramètres non-acoustiques (la porosité ouverte, la résistivité du flux d’air statique, la tortuosité, les longueurs caractéristiques visqueuses et thermiques, la perméabilité thermique statique), 1 propriété physique (la masse volumique apparente du vide) et 3 propriétés viscoélastiques (le module de Young, le coefficient de Poisson, le facteur d’amortissement). Cet atelier aborde les techniques d’expérimentation et les bonnes pratiques afin de caractériser avec précision les propriétés des matériaux poreux.


Matériaux de contrôle du bruit : Caractérisation et modélisation

Noureddine Atalla, Raymond Panneton
128 pages
19-22 août 2012
ASME NCAD Atelier sur les matériaux de contrôle du bruit
Internoise 2012
New York (É-U)

[Téléchargement]

Description

La première partie de cet atelier aborde la modélisation analytique et numérique des panneaux multicouches constitués de différents matériaux, notamment des matériaux poreux à cellules ouvertes. De plus, plusieurs traitements acoustiques sont modélisés et leurs prédictions sont comparées à des mesures expérimentales en incidence normale et à des mesures de champs diffus.

La deuxième partie aborde la caractérisation des traitements de contrôle du bruit et, plus particulièrement, sur les matériaux poreux. Les méthodes de mesure directe et inverse sont présentées et les principaux défis de caractérisation d’échantillons de réels matériaux sont discutés. De plus, les paramètres matériels d’un certain nombre de matériaux sont caractérisés et leur précision est ensuite validée.