1060 Rue Cherbourg, Sherbrooke, J1K2N8, Canada

(819) 346-5666 info@mecanum.com

Résistivité

La résistivité du flux d’air statique (SAR) signifie le retard de friction d’un écoulement quasi statique (vagues acoustiques dans l’air au repos) à travers les pores, i.e. la chute de pression nécessaire pour forcer un écoulement de l’unité à travers le matériau.

La résistance du flux d’air statique (SAR) signifie le retard de friction à un écoulement quasi statique (vagues acoustiques dans l’air au repos) à travers les pores. Elle est reliée à la résistivité du flux d’air statique : σL.

La perméabilité visqueuse statique (SVP) est une surface efficace d’écoulement de fluide indépendante du fluide saturant. Ces deux propriétés sont reliées par la viscosité dynamique μ du fluide : k = μ/σ.

Équipement : Résistivimètre
Normes : ASTM C 522, ISO 9053-91
Méthode : Système électronique pour la mesure de la résistance d’écoulement [1]
Propriétés : σ – résistivité du flux d’air statique (Pa.s/m²); k – perméabilité statique (m²); L – épaisseur de l’échantillon (m)

Direct method for the measurement of flow resistanceComparative method for the measurement of flow resistance
    Méthode directe         Méthode comparative

 

Méthode directe : σ = (Pe x A) / (Q x L)
Méthode comparative : σ = Rc x (Pe x A) / (Pc x L)
                                
[1] M.R. Stinson and G.A. Daigle, « Electronic system for the measurement of flow resistance » J. Acoust. Soc. Am. 83, 2422-2422 (1988).