1060 Rue Cherbourg, Sherbrooke, J1K2N8, Canada

(819) 346-5666 info@mecanum.com

Absorption

 

Le coefficient d’absorption du son d’incidence normale indique la partie de l’énergie acoustique de la vague incidente qui est absorbée par l’échantillon testé dans une configuration donnée (ex. : soutenu par une extrémité rigide, soutenu par une cavité d’air, soutenu par une terminaison anéchoïque); ce qui n’est pas absorbé est réfléchie vers le côté de la source. Le coefficient de réflexion est la contrepartie du coefficient d’absorption. Les deux coefficients sont des indicateurs acoustiques très utiles afin d’évaluer la performance acoustique d’un matériau à minimiser les réflexions.

Équipement : Tube d’impédance
Normes : ASTM E 1050, ISO10534-2
Méthode : Le tube d’impédance et la méthode de fonction-transfert [1, 2]
Propriété : α – coefficient d’absorption du son d’incidence normale; R – coefficient de réflexion complexe; |R|² – coefficient de réflexion énergétique

Gamme de fréquences testées

– Petit tube d’impédance (29 mm de diamètre) : 200 à 6600 Hz
– Moyen tube d’impédance (44.44 mm de diamètre) : 100 à 4300 Hz
– Large tube d’impédance (100 mm de diamètre) : 35 à 1900 Hz

Commentaires

Le lien entre le coefficient de réflexion et le coefficient d’absorption du son est α=1-|R|², où |R|² est le coefficient de réflexion énergétique.

               
                      Tube d’impédance                                      Courbes d’absorption du son


                               
[1] J.Y. Chung and D.A. Blaser, « Transfer function method of measuring in-duct acoustic properties: I. Theory, » J. Acoust. Soc. Am. 68(3), 907-913 (1980).
[2] J.Y. Chung and D.A. Blaser, « Transfer function method of measuring in-duct acoustic properties: II. Experiment, » J. Acoust. Soc. Am. 68(3), 907-913 (1980).